3 raisons pour lesquelles le PSG va perdre contre l’Atalanta

Le tirage au sort du final 8 de la ligue des champions a dressé l’Atalanta Bergame sur le chemin du PSG.

Sur le papier le club français part certes avec la faveur des pronostics, mais le point de vue des observateurs demeure une toute autre dans la réalité. Notez bien que nous souhaitons à tut prix que le PSG passe, et ce, pour le club, pour les fans et pour…le coefficient UEFA! 😉

Car l’Atalanta a tout ce qu’il faut pour éliminer le PSG…dont la condition physique…

Pourquoi l’Atalanta va battre Paris?

Le PSG devra jouer avec les fantômes du passé

Paris n’a jamais atteint le dernier carré de la C1. Les hommes de Tuchel trainent même des souvenirs douloureux des éditions précédentes avec la remontada du barça, les éliminations face au Real Madrid et le come back de Manchester United la saison dernière.

A l’inverse, l’Atalanta qui en est à sa première participation surf plutôt sur un rêve. Arriver à ce stade de la compétition est déjà un exploit pour les hommes de Gasperini. Nul doute que la pression sera dans le camp parisien

Une attaque de feu (3ème meilleure attaque d’Europe)

L’Atalanta est une équipe qui coure beaucoup, qui met de l’intensité et qui possède un énorme potentiel offensif avec pas moins de 10 buteurs différents cette saison en série A. Le danger peut donc venir de partout avec cette équipe.

En tête d’affiche, même si le longiligne Jovip Illicic n’est pas là (21 buts + 8 passes décisives cette saison), son compère Duvan Zapata (18 buts cette saison) est en pleine forme, tout comme Luis Muriel (également 18 buts en Serie A).

Une bien meilleure condition physique que le PSG

Tous les grands championnats ont repris après la levée du confinement, tous sauf la ligue 1. D’ici la date de leur confrontation, l’Atalanta aura joué 12 rencontres  de série A et même bénéficié de 10 jours de repos.

A l’inverse, Paris devra se contenter de clubs moins huppés et qui ne jouent plus non plus dans leur championnat. Il n’y a que les 2 finales de coupes qui ont constitué de véritables matchs tests avant la date fatidique.

A tout cela s’ajoute l’état de forme du club Bergamasque : 1 seule défaite lors de la dernière journée contre l’Inter.

Paris est-il vraiment le favori de cette confrontation en une seule manche? Sur le papier oui, mais la mage du foot…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rédigé par Andrea Pirli

J'aime le foot et vous partage ma passion sur La Vista.