Le Thauvin Nouveau est arrivé

/

La dernière saison aura été difficile pour le natif d’Orléans, et le Covid19 n’y est pour rien. Un chiffre à retenir : 20. Soit le nombre de minutes pendant lesquelles les supporters auront pu voir jouer Thauvin au cours de la saison 2019/2020…seulement 20 petites minutes.

La cause à une blessure à la malléole suivie d’une arthroscopie de la cheville droite qui l’aura vu être éloigné des terrains de début septembre 2019 jusqu’au 6 mars 2020, date à laquelle il a repris pour le dernier match de cette saison tronquée, face aux Ogres d’Amiens.

Florian Thauvin avait à cœur de laisser derrière lui cette année noire, ou plutôt en ces temps où il fait peser chaque mot, une année « sans ». Et quoi de mieux qu’un début de saison hors norme pour nous rappeler qu’il va falloir compter sur lui ?

 

2 matchs, 2 buts, 2 passes décisives

En seulement 2 rencontres, Florian Thauvin a fait taire les mauvaises langues qui craignaient qu’il ne retrouve pas son meilleur niveau.

Lors de la deuxième journée (premier match pour l’OM cette saison), le joueur de 27 ans nous a gratifié d’une prestation haut de gamme face à Brest qui jouait chez Francis Le Blé. Au bout de seulement 20 minutes, l’attaquant a vu sa frappe du gauche être légèrement contrée et terminer dans la lucarne de Larsonneur, alors désarçonné.

Sept minutes plus tard, sur un coup franc lointain, Thauvin a déposé le ballon sur le pied du Croate Duje Caleta-Car, nouveau Tsar de Phocée. D’abord refusé pour cause de hors-jeu, le but a finalement été validé suite à l’intervention de la VAR (pas comme contre le PSG donc.). En seconde mi-temps, situation quasi identique avec le natif d’Orléans qui tire le coup franc et dépose le ballon sur le crâne si précis du Croate.

Contre le PSG, Thauvin a été l’unique buteur sur un coup franc frappé par Payet et a ainsi permis à l’OM de mettre fin à une disette de 10 ans depuis la dernière victoire du club phocéen face à son rival parisien.

Voilà enfin Thauvin de retour, et sa déclaration après le match contre le PSG illustre son soulagement :

« C’est une victoire d’un club, c’est une victoire d’un peuple, mais c’est aussi une victoire personnelle pour moi, puisqu’il y a un an jour pour jour je me faisais opérer et aujourd’hui je joue un classico et je marque le but qui nous permet de gagner. »

Au-delà de ses buts et de ses passes décisives, Thauvin a aussi marqué par sa motivation et sa disponibilité. L’attaquant s’est également montré très collectif et a fortement contribué à fluidifier le jeu de son équipe. Sans oublier son apport défensif lorsque l’OM subissait les assauts adverses, par Toutatis.

Et même lors de la défaite à domicile face à Saint-Étienne à l’occasion du match reporté de la première journée, Thauvin a été le Marseillais le plus en vue. Il lui a manqué un peu d’agressivité à la 40’ face à Fofana.

Ensuite, à la 54’, le beau mouvement avec Payet aurait pu être récompensé d’une passe décisive si le jeune Marley Aké n’avait pas envoyé sa frappe glissée sur la barre. Enfin, à la 89’, sans la claquette de Jessy Moulin, on aurait eu le droit à un beau but sur coup franc de Thauvin.

Le match d’hier soir contre le LOSC a été moins brillant (mais moins pire que celui de Payet…), sans doute à cause de la fatigue accumulée…

Villas-Boas compte sur lui (il n’a pas vraiment le choix)

Le coach portugais n’a pas attendu ces 2 matchs pour considérer le joueur français. Dès son arrivée au club, André Villas-Boas a souligné le rôle clé de Florian Thauvin. Toutefois, jusqu’ici, le technicien n’avait pu l’utiliser que 2 fois, et uniquement en le faisant entrer en fin de match.

Face à Brest et face au PSG, Thauvin était titulaire, une première depuis le 24 mai 2019, soit lors de la dernière journée de la saison 2018-2019 où le Français avait été l’unique buteur de la rencontre contre Montpellier, les hommes de la Paillade.

Alors que le mercato de l’OM a été très calme jusqu’ici, André Villas-Boas a déclaré

« On a cette créativité extraordinaire de Thauvin qu’on n’avait pas l’an passé, c’est lui notre grande recrue. »

De quoi rassurer les supporters marseillais qui ne voulaient pas voir l’attaquant partir lors de ce marché estival tranqué. En effet, le départ de Thauvin était l’une des interrogations de ce mercato estival du côté du club phocéen.

Aujourd’hui, on imagine mal comment Marseille pourrait se séparer d’un de ses meilleurs joueurs, pour ne pas dire le meilleur. Qui plus est, Thauvin a plusieurs fois exprimé son plaisir de jouer à l’OM (souvenons-nous de son passage « forcé » à Newcastle, la ville au 230 jours de pluie par an).

Thauvin est également soutenu par ses coéquipiers.

« Je pense que ce premier match résume l’importance de Florian dans l’équipe. Il a su revenir fort, être efficace et nous aider à prendre les trois points à Brest. C’est un renfort de poids pour nous et je sais qu’après un an sans jouer, il a énormément envie. C’est bon pour nous. » a confié Dimitri Payet.

Néanmoins, la question de son contrat devra se poser (très) prochainement alors qu’il se termine le 21 juin 2021. La valeur actuelle de Thauvin est estimée aux alentours de 30 millions d’euros et pourrait même grimper si le joueur continue sur sa lancée.

L’OM n’a pas envie de le laisser filer gratuitement. Si le vendre cet été semble compromis, la solution serait de vendre Thauvin au mercato hivernal afin d’améliorer la situation financière toujours inexplicablement compliquée de l’OM.

Cependant, quel club acceptera d’acheter un joueur dont le contrat se termine dans 6 mois. De surcroît, Florian Thauvin est très apprécié les supporters et le joueur n’a pour le moment pas exprimé son envie de partir, d’autant que s’il veut revenir en équipe de France, une situation stable en club est préférable.

Bref, le contrat de Florian Thauvin risque d’être l’un des sujets récurrents des prochains mois. Quelle qu’en soit l’issue, nous espérons que le Français va poursuivre sur sa lancée et nous livrer un cru 2020/2021 exceptionnel aussi bien en club qu’en sélection nationale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ancien article

Triplé : Mohamed Salah est parti sur de bonnes bases

Prochain article

Totti, l'homme de la Roma

Retrouvez-nous sur Youtube

0 $0.00