PSG : Galtier et Pochettino, si différents (déjà)

Le PSG compte livrer de belles prestations tout au long de cette saison. En tout cas, c’est ce que démontrent à nouveau les joueurs parisiens face à Clermont en démarrant la Ligue 1 avec une qualité de jeu impressionnante. Cela ne s’est pas produit sans doute sans les belles initiatives du nouvel entraîneur Christophe Galtier.

Galtier se démarque par la stabilité

Après sa belle victoire contre Nantes (4-0) à l’occasion du Trophée des Champions, le Paris Saint-Germain a de nouveau livré une prestation de qualité ce samedi contre Clermont (5-0). La Ligue 1 Uber Eats démarre très bien pour les Rouge et Bleu, qui se retrouvent plutôt bien dans le style du nouvel entraîneur. Lors des deux derniers matchs, Christophe Galtier s’est d’ailleurs distingué en alignant le même onze de départ. Un alignement qui s’est avéré particulièrement inhabituel dans la capitale.

En réalité, le PSG n’avait jamais connu une telle continuité avec l’ancien entraîneur Mauricio Pochettino. Soit ce dernier n’arrivait pas à identifier ses pions d’entrée de jeu, soit il cherchait juste à varier son style de jeu. En revanche, la stabilité de Christophe Galtier pourrait être la clé de la réussite pour les Rouge et Bleu.

Pour rappel, le onze de départ parisien était composé de : Donnarumma – Ramos, Marquinhos (c), Kimpembe, Hakimi, Verratti, Vitinha, Nuno Mendes – Messi – Sarabia, Neymar.

Les joueurs parisiens en feu !

Le PSG n’a fait qu’une bouchée de Clermont, ce samedi, pour son entame de saison en Ligue 1. Cela démarre très fort, surtout pour des « stars » comme Lionel Messi et Neymar qui alertent déjà de par leurs performances.

En outre, le maintien du rythme offensif par le PSG tout au long de la rencontre a été une satisfaction aussi bien pour l’entraîneur que pour ses poulains.

‘’Cela fait partie des satisfactions, la manière dont on a maintenu un rythme élevé. On a mis de l’intensité pour récupérer le ballon le plus rapidement possible. J’avais insisté sur cela avec mon staff, j’en parle également avec les joueurs. C’est très bien, ça ne reste qu’un match, mais c’est bien.’’

Par ailleurs, Galtier trouvait normale la prestation collective de ses joueurs, surtout celle de Messi et Neymar. Selon lui Lionel Messi a vécu une première saison difficile. « Il a vécu une saison difficile l’an dernier, il s’acclimatait. Toutes les saisons avant, c’était minimum 30 buts. À partir du moment où il a fait une préparation complète, qu’il a ses repères au niveau de sa vie familiale et de son club, de son équipe et de ses partenaires, il n’y a aucune raison qu’il ne fasse pas une grande saison. »

La défense à trois têtes reste impénétrable

La mise en place d’une barrière défensive composée de trois élites au PSG, continue de porter ses fruits. Aucun but encaissé face à Clermont. Pourtant on voyait un Ramos qui pressait haut et qui se montrait décisif par moment. Le concept du 3-4-1-2 marche bien comme prévu pour Galtier et ses joueurs.

Toutefois, il faut reconnaitre que cette idée d’aligner trois défenseurs axiaux germait dans l’esprit des observateurs depuis l’été dernier. Mauricio Pochettino pensait également bouleverser les habitudes pour évoluer vers un système avec trois défenseurs axiaux. Sur ce point, Galtier n’a fait que tisser sa nouvelle corde au bout de l’ancienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rédigé par Abraham

Rédacteur pour La Vista, je vous tiens au courant de l'actualité footballistique.